Toutes les religions se valent-elles ?

Il est important de redire que si toutes les religions méritent évidemment le respect, elles n’ont pas le même sens. Si on est chrétien et si on adhère à cette foi, celle-ci n’est pas interchangeable avec une autre car on croit qu’il y a quelque chose dans notre religion qui nous est donné et qui nous est unique : Dieu s’est fait homme pour nous faire partager sa vie. C’est l’incarnation en Jésus-Christ, Fils de Dieu, mort et ressuscité. Il y a dans la foi chrétienne une proximité avec Dieu car Dieu est à la fois transcendant et infiniment proche, ce qui est un trésor unique.

Mais, bien sûr, toute religion a de la valeur dans la mesure où elle humanise l’homme et l'ouvre à la fraternité universelle. Mais seule sauve la personne de Jésus Christ.
Vatican II a ouvert magnifiquement une porte aux autres religions : "Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ, mais bien pour tous les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’être associé au mystère pascal". (Gaudium et Spes 22,5)

Difficile aujourd'hui de ne pas se laisser interroger par cette diversité où chaque religion prétend exprimer et incarner la vérité de Dieu, la vérité de l'homme et le sens de son histoire. En ces temps de mondialisation et de rencontres des cultures, le moment ne serait-il pas venu d'abandonner la prétention d'être les uniques dépositaires d'une vérité révélée ? Ne faudrait-il pas plutôt reconnaître que toutes les religions se valent, que chacune est une voie de salut et que toutes convergent vers l'Unique dont la souveraine liberté n'est prisonnière d'aucun dispositif institutionnel de croyances et de rites, d'aucune forme de prière et d'adoration ? Comme les fleuves se jettent à la mer, toutes les religions tendraient vers Dieu de manière identique.

Si nous résistons à ce laminage, sommes-nous pour autant condamnés à polémiquer sans fin sur la valeur comparée des traditions religieuses ? Ne faudrait-il pas plutôt récuser ou marginaliser la question posée en prenant conscience que le véritable défi, la véritable urgence pour les religions aujourd'hui, n'est pas de se démarquer les unes des autres, mais au contraire de faire enfin la preuve qu'elles peuvent être ensemble des artisans de paix dans un monde dangereux ? Trouver les chemins du dialogue, apprendre à se connaître et à se respecter, créer des lieux de rencontre et d'engagement pour un monde plus juste et plus fraternel...

Pour les chrétiens que nous sommes, ce déplacement n'a rien d'incongru. En Jésus Christ, le don de Dieu n'invite-t-il pas les humains – tous les humains – à s'accueillir les uns les autres comme des frères et des sœurs, tous fils et filles du même Père ? Filialiser et réconcilier les hommes, peut-il se traduire autrement que par la volonté sincère et persévérante de rechercher la rencontre, de parvenir à une compréhension mutuelle et de s'engager ensemble pour la construction d'un monde meilleur ?

Ainsi, sans remettre en cause la médiation unique du Christ Jésus, nous pouvons concevoir qu'il peut y avoir un pluriel dans la manière de recevoir et d'accueillir l'unique don de Dieu. Accepter cette possibilité peut apparaître comme un défi pour les chrétiens, mais si le salut tel que Dieu l'a révélé en Jésus Christ est la destinée universelle des êtres humains, alors il est inhérent à la vocation des chrétiens de prêter attention aux religions du monde. C'est par une écoute attentive et respectueuse que le christianisme accomplit sa mission et non en se réfugiant dans une totale autosuffisance. 

 

Dieu, religion, Esprit-Saint, respect, sens de la religion, fraternité, Incarnation, Christianisme, chrétien, Père, don de Dieu, Jésus-Christ, égalité des religions

Questions liées

RENCONTRONS-NOUS

Des associations à votre écoute

Références livres/DVD
  • CD La Personne humaine

    La personne humaine: 2 CD du cours enregistré Aline Lizotte éditions Parole et Silence prix 50€ Commander
  • LIVRE: Devine qui vient diner ce soir

    Devine qui vient diner ce soir ? Editions Presse de la renaissance19,50 euros > Commander > Commander
  • Guide de l’entrepreneur social innovant

    Guide de l’entrepreneur social innovant Descriptif CONCEPT DU VIVRE ENSEMBLE : INTERGENNERATIONNEL et mixite sociale dans des lieux uniques avec residents et touristes (Auteur Michel Barth )