Spiritualité et sexualité sont-elles conciliables ?

La sexualité, une expérience spirituelle
La Genèse dit du couple qu’il est à « l’image de Dieu » ; quand un homme et une femme font l’amour, ils sont appelés à rendre grâce à Dieu à travers leur union conjugale.

Mais cette union charnelle, qui devrait être la plus belle expression de l’amour dans le couple, est souvent polluée par notre égoïsme, nos blessures. La sexualité est donc à la fois une expérience profondément spirituelle de l’altérité et un lieu d’appel à la conversion, comme l’a montré Jean Paul II. Envisager la sexualité comme un lieu de conversion est le point de rencontre entre la spiritualité et la sexualité.


Se donner avec justesse et s’abandonner dans les bras de l’autre est de l’ordre du combat spirituel. Il est bon d’apprendre à se connaître pour mieux guider son désir et ne pas se laisser entièrement mener par lui. « Bien faire l’amour » demande avant et après l’acte sexuel beaucoup de paroles échangées et de relecture de ce qui a été vécu. C’est comme lors d’un accompagnement spirituel, quand nous relisons le fil de notre cheminement intérieur. Il est important d’apprendre à nommer les choses, avec pudeur et délicatesse pour pouvoir ajuster sa conduite et parvenir à ce que chacun se sente respecté.

Décision de se donner entièrement

Vivre une sexualité épanouissante pour le couple, c’est aussi une décision : le jour du mariage, on s’engage à « se donner » entièrement à l’autre et à tout faire pour le rendre heureux. Cela s’applique aussi à la sexualité et cela suppose du temps. Voilà pourquoi la sexualité doit s’inscrire dans la perspective d’un engagement sur le long terme.

Conversion de l’un par l’autre

Il faut une réciprocité dans la sexualité qui suppose un travail de conversion de l’homme et de la femme. L’homme, souvent obsédé par l’idée de la performance découvre petit à petit que pour être un « bon amant » pour sa femme, il n’a pas besoin de réviser toutes les positions du Kama Sutra mais plutôt de faire preuve d’attention et de tendresse tout au long de la journée. La femme a en effet besoin d’un climat apaisé et de confiance dans la durée pour s’épanouir dans la relation sexuelle. A l’inverse, le désir de l’homme, plus rapide et spontané, invite la femme à se donner sans se poser d’éternelles questions.

Pour arriver à ne faire qu’ « une seule chair », les époux se dévoilent de plus en plus : exprimer son désir, mais aussi ses limites, est la traduction de l’accueil de l’autre dans notre vie la plus intime par le dialogue, la transparence, le partage, la confiance.

 

sexe, sexualité, sexualité & Eglise, sexualité & épanouissement, se donner, conversion, altérité, sex et vie spi

Questions liées

RENCONTRONS-NOUS

Des associations à votre écoute

Références livres/DVD
  • CD La Personne humaine

    La personne humaine: 2 CD du cours enregistré Aline Lizotte éditions Parole et Silence prix 50€ Commander
  • LIVRE: Devine qui vient diner ce soir

    Devine qui vient diner ce soir ? Editions Presse de la renaissance19,50 euros > Commander > Commander
  • Guide de l’entrepreneur social innovant

    Guide de l’entrepreneur social innovant Descriptif CONCEPT DU VIVRE ENSEMBLE : INTERGENNERATIONNEL et mixite sociale dans des lieux uniques avec residents et touristes (Auteur Michel Barth )