Recevoir le pardon de Dieu, comment est-ce possible ?

Oui ! Recevoir le pardon de Dieu est toujours possible ! « Venez, discutons dit le Seigneur.Si vos péchés sont comme l'écarlate, ils deviendront comme la neige. S'ils sont rouges comme le vermillon, ils deviendront blancs comme la laine. (Isaïe 1, 16,-18) » Le Christ Jésus n’est pas venu pour les justes, mais bien pour les malades et les pêcheurs… N’ayons jamais peur, quoique que nous ayons fait, de lever les yeux vers Dieu, qui est Père, d’implorer son pardon, de croire en sa bonté, en son amour qui relève, qui libère, qui guérit. « Si ton cœur te condamne, Dieu est plus grand que ton cœur, et il connait tout. (1Jean, 3, 20)

Pourquoi passer par un prêtre? Ce que l’Eglise nous propose comme un trésor de guérison, c’est le sacrement de la réconciliation. Oui, nous pouvons demander pardon de nos péchés directement à Dieu et Il écoute nos prières et nos supplications. Mais ne nous privons pas du trésor que l’Eglise propose dans ce sacrement…

Dieu seul pardonne les péchés. Le Christ a voulu que son Eglise soit toute entière le signe et l’instrument du pardon et de la réconciliation qu’Il nous a offert par sa Croix. Le prêtre est le serviteur du pardon de Dieu. A travers ce ministère des prêtres, c’est le Christ lui-même qui agit dans tous les actes du sacrement : accueil ; lumière et encouragements ; don ; pardon ; grâce pour la conversion. Le sacrement de réconciliation nous rétablit dans l’amitié avec Dieu, dans la communion avec Lui. Il guérit, recrée en l’homme un cœur pur, répare, et restaure de manière efficace. Le prêtre qui écoute l’aveu des péchés et donne le pardon de Dieu, n’agit pas en raison de ses compétences ou de ses qualités personnelles, il agit au nom du Christ qui a donné à ses apôtres et à leurs successeurs le pouvoir de pardonner les péchés. "Recevez l'Esprit Saint. Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leurs seront remis" (Jean 20, 22-23).

Je me taisais et mes forces s'épuisaient à gémir tout le jour :

Ma vigueur se desséchait comme l'herbe en été.

Je T'ai fait connaître ma faute, je n'ai pas caché mes torts.

J'ai dit : "Je rendrai grâce au Seigneur en confessant mes péchés".

Et Toi, Tu as enlevé l'offense de ma faute.

Tu es un refuge pour moi, mon abri dans la détresse.

De chants de délivrance tu m'as entouré.

(Psaume 31, 1-5. 7)

Dans ce sacrement, je rencontre Jésus Vivant. Je peux lui dire tout ce qui me pèse, et ce qui me pèse le plus, n’est-ce pas le mal que j’ai commis ? Je peux étaler ma misère à ses pieds, comme Marie Madeleine. Le prêtre prête sa voix et ses mains à Jésus, et je l’entends me dire d’une voix claire à mes oreilles : « Je te pardonne tous tes péchés ! » Par la puissance de ce sacrement, Il me recrée un cœur nouveau ! C’est Jésus qui se charge de mes péchés, et Il me donne en échange son cœur pur et joyeux. Devant le Père, Il s’est présenté une fois pour toutes, chargés de tous nos péchés, recouvert de nos péchés… et nous, nous pouvons nous présenter au Père revêtu du vêtement magnifique de son Amour et de sa sainteté… Voilà pourquoi, je cours me confesser ! Parce que c’est une rencontre d’amour entre Sa Miséricorde et ma misère. C’est là que Lui et moi, nous nous rencontrons.

Comment faire concrètement ?Vous vous demandez comment vous y prendre ? Concrètement, relire sa vie et voir ce qui a pu abîmer sa relation à Dieu, à soi-même, et aux autres est une démarche personnelle courageuse ; et pour nous y aider, des petits textes ou dépliants sont souvent mis à disposition dans les églises. Sinon, en toute simplicité, osez dire au prêtre que vous ne savez pas trop comment vous y prendre, il vous dira comment faire ! Ce serait dommage de se priver de la joie de la réconciliation avec Dieu par peur de ne pas savoir faire.

Généralement, sur des panneaux au fond de l’église ou bien à l’accueil sont indiqués les horaires des confessions.

Il y a 3 temps ou 3 aspects dans le sacrement de réconciliation : confession, pénitence, réconciliation. Confession, parce que c'est l'aveu sincère des péchés commis; pénitence, en ce qu'il dénote une volonté de changement qui se traduit généralement par une résolution et une prière adressée à Dieu pour qu’Il nous aide à nous tenir à notre résolution et enfin réconciliation, parce que par ce sacrement la personne se réconcilie avec Dieu, son Église et les hommes.

Si vous avez- des scrupules, ou que vous êtes- tourmenté par un sentiment de culpabilité, relisez alors l’Evangile du bon larron (Luc, 23, 39-43), il a osé reconnaître que Dieu est Dieu, qu’il avait besoin d’être sauvé, et c’est ainsi le premier sauvé de la création ! Il faut bien comprendre que le pardon ne se mérite pas, il se reçoit ; ce n’est jamais au-dessus de nos forces car c’est Dieu qui nous le propose. Il ne s’agit pas de l’obtenir à la force du poignet, mais de l’accueillir.

 

Confession, pardon, sacrement de Réconciliation, rencontrer un prêtre, péché, absolution, pénitence, se confesser

Questions liées

RENCONTRONS-NOUS

Des associations à votre écoute

Références livres/DVD
  • CD La Personne humaine

    La personne humaine: 2 CD du cours enregistré Aline Lizotte éditions Parole et Silence prix 50€ Commander
  • LIVRE: Devine qui vient diner ce soir

    Devine qui vient diner ce soir ? Editions Presse de la renaissance19,50 euros > Commander > Commander
  • Guide de l’entrepreneur social innovant

    Guide de l’entrepreneur social innovant Descriptif CONCEPT DU VIVRE ENSEMBLE : INTERGENNERATIONNEL et mixite sociale dans des lieux uniques avec residents et touristes (Auteur Michel Barth )