Quelle méthode pour une sexualité harmonieuse ?

Cette question semble sous-entendre qu’il y aurait des techniques, des recettes pour avoir une sexualité harmonieuse. Attention, ça ne marche pas comme ça ! Il ne s’agit pas de rechercher la performance. Il s’agit avant tout de deux personnes qui s’aiment et pour qui la sexualité est l’un des meilleurs moyens d’exprimer cet amour.

 

Qu’est ce que cela signifie ? C’est une sexualité qui épanouit les deux personnes et le couple, et non pas seulement l’un et l’autre chacun de leur côté. C’est aussi une sexualité qui rend heureux, qui procure du plaisir et de la joie et où l’on est à la fois acteur et bénéficiaire. C’est un échange où le respect de l’autre dans toutes ses dimensions est primordial : respect du corps, du rythme, des besoins de l’autre.

 

L’harmonie sexuelle n’est pas forcément acquise d’emblée, il y a un temps où l’on s’apprivoise, où l’on découvre l’autre dans son altérité d’homme et de femme. Les conditionnements physiologiques de l’homme et la femme sont différents, ce qui entraîne un décalage de rythme. Maîtriser ses pulsions est important pour ne pas imposer ses envies et son désir à l’autre sans tenir compte de ses besoins.

 

Il y a aussi toute la dimension de la connaissance de l’autre. Il est bon d’avoir envie de connaître l’autre et non pas seulement sur le plan physique. Une sexualité harmonieuse ne se résume pas à l’acte sexuel ; c’est avant tout l’expression de l’amour qui unit les deux personnes. La tendresse est un élément essentiel de la relation amoureuse :  elle prépare, accompagne et clôt la relation sexuelle proprement dite. Poser des gestes de tendresse dans la journée est le signe d’une intimité charnelle qui peut ensuite trouver son épanouissement véritable dans la relation sexuelle.

 

Parfois, il est nécessaire de dépasser les images préconçues et inconscientes qu’on a sur la sexualité et qui sont véhiculées par les media, les films, les magazines. Il ne faudrait pas tomber dans le piège du fantasme d’une sexualité passionnelle où tout marche tout le temps. La vie sexuelle est très largement dépendante de la qualité de la relation ; on entend parfois que des couples se réconcilient sur l’oreiller. Mais c’est une illusion ! Faire l’économie du dialogue lorsqu’il y a conflit et croire que parce qu’on s’entend bien sexuellement, tout va bien, est une erreur. Sans vraie communication, la relation sexuelle s’appauvrira à son tour et chacun cherchera son plaisir plutôt que de chercher le plaisir du couple, ce qui mènera à des frustrations de plus en plus grandes.

 

Pour avoir une sexualité harmonieuse, pas de miracle ! Il faut un amour véritable qui cherche à rendre l’autre heureux dans tout son être. C’est une démarche globale et non pas une question de techniques.

 

Le mot sexualité est d’un usage très récent (XIXe siècle) et son acception ne cesse de changer. Ce terme désignait plutôt l'état sexué, puis il a désigné le comportement sexuel, avant de désigner le plaisir sexuel et tout ce qui est directement lié à ce plaisir (M. Foucault).

Aujourd'hui, dans les dictionnaires, la définition du mot sexualité est encore un peu différente. Pour le Robert : 1) Caractère de ce qui est sexué, ensemble des caractères propres à chaque sexe ; et 2) Ensemble des comportements relatifs à l'instinct sexuel et à sa satisfaction. Pour le Larousse : 1) Ensemble des phénomènes sexuels ou liés au sexe, observables chez les êtres vivants ; et 2) Ensemble des diverses modalités de la satisfaction instinctuelle liée à la reproduction de l'espèce.

 

Pour la majorité des personnes, la définition habituelle de la sexualité est plus vague, et recouvre d'une manière assez lâche tout ce qui a plus ou moins directement ou indirectement rapport avec les organes génitaux, les zones érogènes et le plaisir particulier provenant de ces régions corporelles.

En conclusion, on observe que la définition du concept de sexualité change en fonction de l'époque, des théories et des cultures. De ce fait, il faut choisir ce qu’on entend par sexualité.

 

 Le mot sexe évoque à la fois la reproduction des espèces, autrement dit : la transmission de la vie antithèse de la mort, et à la fois la différence sexuelle entre masculin et féminin. L’anthropologie issue de la Bible considère que l’achèvement de la création de l’Homme est de l’avoir créé en deux sexes pour que ces deux s’unissent et ne fassent plus qu’un : deux sexes complémentaires fait pour se compléter dans l’union sexuelle. Cette dernière est globale : elle concerne le visible et l’invisible de l’Homme, son corps et son esprit.

 

La sexualité humaine est chercheuse et porteuse de sens, et la "méthode" pour une sexualité épanouie sera celle qui privilégie la conscience, la responsabilité et le respect des deux partenaires.

 

Le lapin a une intense activité sexuelle, mais il n’en est pas vraiment conscient. L’homme et la femme eux progressent dans la conscience de ce qu’ils font, de leurs automatismes qu’ils peuvent s’approprier pour plus de liberté. Donc priorité au dialogue conjugal, et aux décisions "d’un commun accord" et non recherche de domination de l’autre.

sexe et bonheur, réussir sa sexualité, sexualité épanouie

Questions liées

RENCONTRONS-NOUS

Des associations à votre écoute

Références livres/DVD
  • CD La Personne humaine

    La personne humaine: 2 CD du cours enregistré Aline Lizotte éditions Parole et Silence prix 50€ Commander
  • LIVRE: Devine qui vient diner ce soir

    Devine qui vient diner ce soir ? Editions Presse de la renaissance19,50 euros > Commander > Commander
  • Guide de l’entrepreneur social innovant

    Guide de l’entrepreneur social innovant Descriptif CONCEPT DU VIVRE ENSEMBLE : INTERGENNERATIONNEL et mixite sociale dans des lieux uniques avec residents et touristes (Auteur Michel Barth )