Quand solitude rime avec exclusion

La solitude quand elle est choisie est expérience qui fait grandir. Quand elle est subie, elle est une épreuve douloureuse.

Une personne peut se considérer comme seule et isolée lorsqu’elle a moins de 3 contacts par an.

Il y a 4 millions de personnes en France qui ont moins de 4 contacts par an. 

En amont de tout isolement se trouve une expérience de souffrance : la dynamique naturelle de la souffrance, c’est d’isoler.

Il faut donc prendre conscience qu’il y a des éléments dans la vie qui vont m’isoler parce que je ne sens pas l’autre capable de porter ce que je porte. 

La solitude entraîne parfois un sentiment de culpabilité donc la première chose qu’il faut se dire c’est que cette situation n’est pas de votre faute.

Ce n’est pas à celui qui est au fond du trou de s’en sortir. C’est à l’autre qui est à coté de lui tendre la main 

La solitude tourne à l’isolement lorsqu’il y a une souffrance non exprimée donc il faut parler et vous ouvrir à l’autre pour ne pas rentrer dans la spirale de l’isolement.

Le réflexe est de penser que je ne peux être en relation que si je vais bien : si je dis que je vais mal, je vais rester tout seul. On pense qu’on va nous rejeter si l’on est faible et ‘ il nous arrive des épreuves.

Il faut que vous luttiez intérieurement contre cette croyance moderne qui proclame que si l’on va mal on n’est pas aimable. 

Cherchez dans votre entourage les personnes qui vont être capables de vous dire que malgré l’épreuve que vous traversez, vous continuer à être aimable.

Il y a des gens qui peuvent entendre votre souffrance et le fait de compter pour quelqu’un est l’essentiel pour sortir de l’isolement.


Nous sommes dans une société du faire. Mais si personne ne peut rien faire pour vous, certaines personnes peuvent au moins vous entendre.

Avec la solitude on rentre vite dans le fantasme, dans le psychologique et dont il faut habiter cet espace avec des discussions réelles. 

La solitude quand elle vire à l’exclusion est déshumanisante. Nous sommes des êtres de relations. Dieu nous met en relation les uns avec les autres et il ne veut pas que l’homme soit seul.

Il désire pour toi que tu rencontres les personnes qui t’aideront et que tu puisses aimer et être aimé en retour. Sache que tu n’es pas seul dans cette épreuve et que le Christ souffre avec toi.

Ce que tu vis là n’est pas le projet de Dieu et lui même a souffert de la solitude, de l’abandon et du rejet même de ses apôtres.

je suis seul, je me sens isolée, sortir de l'isolement

Questions liées

RENCONTRONS-NOUS

Des associations à votre écoute

Références livres/DVD
  • CD La Personne humaine

    La personne humaine: 2 CD du cours enregistré Aline Lizotte éditions Parole et Silence prix 50€ Commander
  • LIVRE: Devine qui vient diner ce soir

    Devine qui vient diner ce soir ? Editions Presse de la renaissance19,50 euros > Commander > Commander
  • Guide de l’entrepreneur social innovant

    Guide de l’entrepreneur social innovant Descriptif CONCEPT DU VIVRE ENSEMBLE : INTERGENNERATIONNEL et mixite sociale dans des lieux uniques avec residents et touristes (Auteur Michel Barth )