Parents d'ados, la galère! Avez-vous des tuyaux pour gérer la crise?

Une étape normale dans la croissance

L’adolescence est une des étapes nécessaires de la croissance et il n’y a pas d’autre choix que de la traverser. L’adolescent nous renvoie à des choses difficiles, mais c’est une étape normale ; il nous bouscule et nous renvoie à nous-mêmes de manière agressive, parfois. Le laisser faire sa crise d’ado, c’est le laisser grandir, passer à l’âge adulte.

Tenir bon et poser des limites

Votre rôle est de l’aider à trouver un chemin d’autonomie et pour cela lui donner des repères éducatifs est nécessaire. Même si l’adolescence est une étape de provocation, de rébellion, c’est justement une période où il ne faut pas lâcher sur ce qui est important. Poser des limites, dire non, est essentiel et structurant pour les adolescents.

Pour autant, il est également important que nos adolescents ne nous voient pas comme des gens tout puissants ou parfaits : il est bon de reconnaître ses faiblesses parfois, tout en redisant sa mission de parents qui est de donner des limites. L’adolescent a le droit de dire que la limite ne lui convient pas mais c’est à vous à tenir la barre malgré tout.

Ne pas toujours être dans le conflit

Par ailleurs, il faut tâcher de chercher à aller rencontrer l’adolescent là où il est, lui parler de ce qui l’intéresse. Pour cela, tâchons de nous ménager des temps de plaisir avec nos adolescents, et de ne pas être toujours dans le conflit. 

Plutôt que d’être sur la défensive et de se sentir agressé par le comportement de son enfant, il vaut mieux poser des questions sur lui, le renvoyer à lui-même et à ce qu’il veut faire de sa vie plutôt que de se sentir perpétuellement visé. 

Ne pas rompre le dialogue

Ensuite, quoi qu’il arrive, il est capital de préserver la relation et de ne pas rompre le dialogue. Mais si votre enfant adolescent a un comportement qui vous heurte et qui va à l’encontre de ce que vous croyez bon pour lui, il est important de maintenir un lien pour qu’il sache qu’il peut toujours trouver en vous un soutien en cas de coup dur. Redire qu’on les aime est très important; à cet âge-là, ils sont très fragilisés et ils ont beau jouer les durs à cuire, ils ont énormément besoin de l’amour de leurs parents.

Soulignez tout le positif

Pour les aider à garder une bonne image d’eux-mêmes, pensez à voir et surtout à souligner les points positifs de l’enfant, valorisez tout ce qui est bien. Tâchez de voir aussi dans le réseau de l’enfant comment ça se passe pour découvrir d’autres regards sur lui. Tel adolescent qui aura un comportement détestable en famille se révèlera peut-être un scout sur qui l’on peur compter, un jeune aimable et serviable dans un autre contexte.

Vigilance face aux addictions

Cependant, l’adolescence peut aussi être l’âge de tous les dangers et il convient d’être vigilant : il y a crise et crises. Attention au parcours scolaire par exemple : si vous notez un décrochage, c’est que quelque chose ne va pas et il faut alors agir. Cherchez tout d’abord à être soutenu par votre conjoint et tâchez de trouver des solutions en couple. Si nécessaire, faites-vous aider par des professionnels qui sauront vous conseiller ; en cas d’addiction, il est vraiment capital de ne pas être seuls pour régler ce problème.

Pour finir, n’oublions pas que les adolescents ne sont pas que des ados, ce sont avant tout des personnes qui trouvent parfois la catégorie "ado" stigmatisante et lourde à porter.

ado

Questions liées

RENCONTRONS-NOUS

Des associations à votre écoute

Références livres/DVD
  • CD La Personne humaine

    La personne humaine: 2 CD du cours enregistré Aline Lizotte éditions Parole et Silence prix 50€ Commander
  • LIVRE: Devine qui vient diner ce soir

    Devine qui vient diner ce soir ? Editions Presse de la renaissance19,50 euros > Commander > Commander
  • Guide de l’entrepreneur social innovant

    Guide de l’entrepreneur social innovant Descriptif CONCEPT DU VIVRE ENSEMBLE : INTERGENNERATIONNEL et mixite sociale dans des lieux uniques avec residents et touristes (Auteur Michel Barth )