On vient de m'apprendre la mort de mon enfant in utero, à qui en parler?

L’annonce de la mort de votre enfant in utéro est un choc, souvent inattendu.
Il se peut que les mots vous manquent alors pour décrire l’effondrement qui suit cette nouvelle, ou au contraire, que vous ressentiez le besoin d’exprimer votre douleur. 
Votre conjoint, s’il est présent est le premier qui partagera avec vous cette épreuve. 

Le personnel médical peut également l’entendre mais ne sera pas toujours disponible dans la durée. 

Demandez à rencontrer le psychologue ou l’aumônier de l’hôpital. Ils sauront vous écouter et vous accompagner. Un peu plus tard, quand vous serez rentrés à la maison, si vous en ressentez le besoin, des associations sont à votre écoute.

choc, effondrement,épreuve, accompagner, perdre son bébé mort né

Questions liées

RENCONTRONS-NOUS

Des associations à votre écoute

Références livres/DVD
  • CD La Personne humaine

    La personne humaine: 2 CD du cours enregistré Aline Lizotte éditions Parole et Silence prix 50€ Commander
  • LIVRE: Devine qui vient diner ce soir

    Devine qui vient diner ce soir ? Editions Presse de la renaissance19,50 euros > Commander > Commander
  • Guide de l’entrepreneur social innovant

    Guide de l’entrepreneur social innovant Descriptif CONCEPT DU VIVRE ENSEMBLE : INTERGENNERATIONNEL et mixite sociale dans des lieux uniques avec residents et touristes (Auteur Michel Barth )