Ne devrait-on pas légaliser le cannabis?

Non ! Légaliser le cannabis, c’est accepter la destruction d’un adolescent en pleine construction ; c’est nier les dommages que le cannabis crée sur le cerveau.

Dans les années 70, le taux de THC (Tétra-Hydro-Cannabinol, principale molécule active du cannabis) était 1%. Il est aujourd’hui de 8 à 18%, ce qui veut dire que le cannabis aujourd’hui est beaucoup plus nocif que celui consommé dans les années 70.

Par ailleurs, les personnes ne réagissent pas de la même manière : aucun consommateur ne peut se dire à l’abri d’un risque. Pour certains, ça n’aura aucun effet, pour d’autres cela créera rapidement un effet d’accoutumance, pour d’autres encore, la consommation de cannabis entraînera très vite des troubles psychiatriques.

La question de la légalisation du cannabis revient à se poser des questions sur ce qu’est un Etat. Quel est le rôle de la loi ? De l’Etat ? Est-ce que la loi doit protéger ?

Est-ce que la loi est juste là pour permettre à chacun de faire ce qu’il veut sans trop abimer le voisin? Ceci est une illusion car on est tous liés les uns aux autres, ne serait-ce que par le système de sécurité sociale et par nos interactions quotidiennes.

Certains disent qu’il impossible d’interdire le cannabis : c’est une démission !

Ce n’est pas parce qu’on a un problème d’autorité qu’il faut démissionner de son autorité. Il faut réfléchir à une autre manière de faire preuve d’autorité et y mettre des moyens.

Par exemple : on ne baisse pas les bras sur la question de la sécurité routière. On ne dit pas qu’il est impossible de faire baisser le nombre de morts sur la route. Au contraire, sur ce sujet, on réfléchit toujours pour tenter d’améliorer la sécurité. L’Etat n’a pas démissionné et la loi a fait changer les comportements. Le port de la ceinture par exemple est devenu un réflexe alors que personne ne la mettait à l’arrière il y a 30 ans.

Pourquoi n’a-t-on pas le même discours sur le cannabis ?

Non seulement il ne faut pas légaliser le cannabis, mais il ne faut même pas le dépénaliser.

légalisation drogue douce

Questions liées

RENCONTRONS-NOUS

Des associations à votre écoute

Références livres/DVD
  • CD La Personne humaine

    La personne humaine: 2 CD du cours enregistré Aline Lizotte éditions Parole et Silence prix 50€ Commander
  • LIVRE: Devine qui vient diner ce soir

    Devine qui vient diner ce soir ? Editions Presse de la renaissance19,50 euros > Commander > Commander
  • Guide de l’entrepreneur social innovant

    Guide de l’entrepreneur social innovant Descriptif CONCEPT DU VIVRE ENSEMBLE : INTERGENNERATIONNEL et mixite sociale dans des lieux uniques avec residents et touristes (Auteur Michel Barth )