Les conséquences de la séparation sur les enfants ?

Les enfants, et  d’ailleurs la plupart de leurs parents ignorent la  différence entre aimer et être amoureux.  Pour eux ces deux expressions sont presque synonymes. La crainte d’un enfant  c’est d’être laissé seul, abandonné. Les parents  rassurent leurs enfants en les prenant dans leurs bras, en leur disant  qu’ils les aiment et ne les abandonneront pas. Ainsi  font des milliers de parents pour  calmer  les angoisses enfantines qui ont été  laissé leurs stigmates dans le conte du Petit Poucet, par exemple. Et les enfants l’ont cru et se sont construits sur cette croyance : « Nos parents nous aiment, jamais ils ne  nous  abandonneront » (au point qu’à l’adolescence, il leur faudra faire un effort de renoncement pour quitter eux, ce confort  psychique).

Que se passe-t-il au moment de la séparation du couple ? Même si à court terme les enfants  peuvent soulagés  si la violence  verbale ou physique a pourri l’atmosphère, il n’en reste pas moins qu’un monde s’effondre. Celui des certitudes rassurantes de l’enfance.  Selon l’âge il ne sied plus  de pleurer : « même pas mal » mais leur cœur est à l’envers, leur esprit au plus bas, comme la plupart du temps leurs notes scolaires.

La confiance en soi se construit sur des paroles que l’on croit vraies. Quelle  déception quand nos amis  nous déssilent sur l’existence du Père-Noël ! quelle tristesse quand on découvre que les amours parentales se sont  dissoutes .

Bien plus quand les querelles entre parents, même quand la cohabitation n’est plus (remarques  acides ou fielleuses devant les enfants) montrent  que non seulement  l’amour n’est plus, mais le respect et l’estime non plus. Alors si mon père et ma mère sont  si « nuls » que cela, qui suis-je moi leur enfant, leur  fruit ? Même les propos de secours (qu’il faut cependant tenir) comme toujours parler  respectueusement du conjoint séparé) n’ont qu’une portée  limitée : Si Papa  était un gars bien, pourquoi es-tu allée en cherche un autre ?

Bref le désaveu d’amour est un désaveu de la  possibilité d’une parole qui ne se reprend pas et qu’on nomme la fidélité.

A toute chose malheur est bon , cela donne  du travail aux pédopsychiatres, aux enseignants de soutien scolaire, et  au pédopsychologues. Ils vont œuvrer à restaurer  cette aptitude humaine à vouloir espérer de la vie sur la base  de la confiance en la parole donnée.

 Les conséquences de la séparation  pour les enfants sont toujours difficiles. La nostalgie du cocon familial initial perdure, et il faut du temps pour mettre en place de nouveaux repères. Quand les enfants ne sont pas otages du conflit parental, on peut penser qu’ils arrivent à s’organiser, s’il reste deux parents présents pour leur éducation, ce qui n’est pas toujours le cas. L’attitude, la souffrance de l’un ou des deux parents  est lourde à gérer pour des enfants. C’est toujours une blessure, même quand les enfants sont adolescents ou jeunes adultes.

La conjugalité n’existe plus mais le couple parental demeure. On divorce de son conjoint mais pas de son enfant, qui, lui, n’a aucune responsabilité dans la séparation

consequences du divorce divorc e et enfants

Questions liées

RENCONTRONS-NOUS

Des associations à votre écoute

Références livres/DVD
  • CD La Personne humaine

    La personne humaine: 2 CD du cours enregistré Aline Lizotte éditions Parole et Silence prix 50€ Commander
  • LIVRE: Devine qui vient diner ce soir

    Devine qui vient diner ce soir ? Editions Presse de la renaissance19,50 euros > Commander > Commander
  • Guide de l’entrepreneur social innovant

    Guide de l’entrepreneur social innovant Descriptif CONCEPT DU VIVRE ENSEMBLE : INTERGENNERATIONNEL et mixite sociale dans des lieux uniques avec residents et touristes (Auteur Michel Barth )