La puberté, n’est ce pas étrange ?

Bien plus qu'étrange... une vraie rupture !

Imagine... : la puberté, c'est ton corps d'enfant qui te quitte... une part de toi qui s'en va et ne reviendra jamais, sans que tu puisses la retenir. Elle te fait tourner le dos au passé, et te plonge dans des apprentissages inédits pour construire l'avenir.

 

La puberté est un grand travail de deuil que tu auras à faire dans ta vie. Elle est aussi une prouesse d'équilibriste qui te fait revivre tes premiers pas : lâchant les sécurités de l'enfance, tu t'engages à marche forcée vers une terre inconnue. Heureusement, tel le manchot empereur s'élançant maladroitement vers la mer pour la première fois, entouré d'une foule de congénères, tu n'es pas seul dans ton cas : la présence d'autres adolescents autour de toi, partageant les mêmes hésitations, te rassure dans ton périple.

 

 Un nouveau corps à te réapproprier

C'est petit à petit que se dévoile ce nouveau corps étrange que tu passes des heures à apprivoiser devant le miroir. Les traits de ton visage, de lisses et enfantins, glissent petit à petit vers ton profil d'adulte, te faisant traverser une succession de "mues" qui, tel un kaléidoscope, t'empêchent de fixer ce que tu tenais pour acquis.

 

Les modifications morphologiques sont déstabilisantes, surtout si tu es une fille : apparition des seins, élargissement du bassin et répartition de tissu adipeux au niveau des hanches et des cuisses. Si tu perçois ces formes rondes de façon péjorative ou cette sexualisation comme menaçante car suscitant du désir sexuel, il te sera plus difficile de les accepter. Si tu es un garçon, le sentiment de virilité apporté par la puberté est souvent source de fierté. Mais il se peut que la poussée de croissance en taille et en muscles te rende malhabile et que tu ne mesures plus aussi bien la force de tes gestes. Cela reviendra avec le temps.

 

Tout cela reste supportable tant que tu te satisfais de la réponse à la question : "Miroir, ô mon beau miroir, dis-moi si je suis encore belle (ou beau)..." Mais ce n'est pas toujours le cas, loin de là ! Car les adolescents utilisent souvent un miroir déformant, grossissant ou caricaturant, qui laisse croire à des jeunes filles minces qu'elles sont obèses ou qu'un bouton est un gros spot lumineux catalysant tous les regards. C'est désagréable, mais transitoire : tu reprendras confiance en toi.

 

 Des sensations inédites

Ce corps étrange te fait entrer dans une nouvelle dimension : tu vas désormais pouvoir transmettre la vie ! C'est l'objectif numéro 1 de la puberté. Cette capacité est assortie d'un autre bouleversement : l'apparition du désir sexuel. En plus de découvrir la pulsion génitale, tu peux aussi te laisser déborder sur le plan sentimental. La puberté te met en quête de te reconnaître toi-même, mais aussi d'être reconnu par les autres, et en particulier l'autre sexe. Mais comme cette différence met parfois mal à l'aise, ton désir peut se montrer hésitant et s'adresser aussi au semblable, dans une recherche de lien plus fraternel que sexuel. C'est ce qu'on appelle l'homo-affectivité qui exprime ton besoin de recevoir et donner la tendresse que tu ne reçois plus de tes parents.

 

 Sur le plan psychologique

La puberté te remet en contact avec un monde refoulé de pulsions et d'émotions plus ou moins faciles à gérer. Sur le point de te quitter, ton enfance se rappelle à toi en te faisant revivre les grandes étapes qui t'ont aidé à grandir : te voilà donc, comme dans les premières années de ta vie, invité à quitter tes rêves de toute-puissance, à apprendre à gérer la frustration, à t'ouvrir aux autres et à devenir autonome. Dans l'ambivalence de l'adolescence, tu oscilles entre dépendance et autonomie, révolte et acceptation, rêve et réalité...

 

 Toutes ces transformations ont un sens

La puberté, avec l'adolescence, est un temps unique de construction de soi. Le fait d'y être préparé et d'en découvrir le sens te facilitera ce passage : il s'agit tout simplement de devenir un homme ou une femme ! Mais si ton corps est désormais apte à donner la vie, tu commences à peine la lente maturation psychique qui fera de toi un adulte autonome et responsable. C'est une sorte de rupture : une discontinuité entre ton corps et ton esprit, qui n'est pas si simple à vivre. Si c'est trop difficile pour toi, il est important que tu puisses en parler à quelqu'un de confiance, à tes parents ou à un professionnel de l'écoute. 

boutons, acnés, ado, puberté

Questions liées

RENCONTRONS-NOUS

Des associations à votre écoute

Références livres/DVD
  • CD La Personne humaine

    La personne humaine: 2 CD du cours enregistré Aline Lizotte éditions Parole et Silence prix 50€ Commander
  • LIVRE: Devine qui vient diner ce soir

    Devine qui vient diner ce soir ? Editions Presse de la renaissance19,50 euros > Commander > Commander
  • Guide de l’entrepreneur social innovant

    Guide de l’entrepreneur social innovant Descriptif CONCEPT DU VIVRE ENSEMBLE : INTERGENNERATIONNEL et mixite sociale dans des lieux uniques avec residents et touristes (Auteur Michel Barth )