Je ne sais pas me faire des amis: ai-je un problème?

«Si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde.» dit le renard dans "Le Petit Prince" d’Antoine de Saint-Exupéry… Avoir de bons amis sur qui on peut compter quoiqu’il arrive, chacun sait combien c’est précieux, et comme tout ce qui est précieux est rare, on n’a pas "plein d’amis", mais quelques bons amis qui se comptent en général sur les doigts de la main. Savoir se "faire" ces bons amis là, c’est donc important et c’est effectivement un problème si on n’y arrive pas. Mais il ne faut pas dramatiser : passer de "faire connaissance" à devenir bons amis ne se fait pas en un jour et cela demande des qualités propres à l’amitié que chacun peut apprendre à développer. Si vous êtes donc comme le Petit Prince et que vous cherchez "des amis", voici quelques pistes pour vous y aider.

 

 Où est-ce que ça bloque ?

Qu’est-ce qui ne fonctionne pas comme vous le voudriez : est-ce que vous avez du mal à rencontrer de nouvelles personnes susceptibles de devenir des amis ? Vivez-vous en solitaire, souvent "cloîtré" chez vous ? Si c’est le cas, vous pourriez intégrer un groupe pratiquant une activité qui vous plait où vous rencontrerez des personnes ayant au moins ce centre d’intérêt en commun avec vous. C’est déjà un début pour faire connaissance. Mais peut-être que c’est un peu plus tard que les choses se corsent si vous n’arrivez pas à tisser de lien plus privilégié avec les personnes que vous rencontrez. Est-ce votre timidité qui vous arrête ? Ou avez-vous du mal à choisir les bonnes personnes ? Ou alors avez-vous le sentiment de ne pas réussir à susciter d’intérêt chez vos interlocuteurs ? Essayez de repérer où se situe exactement votre difficulté. Vous pourrez ensuite apprendre à développer vos qualités relationnelles durant ce temps d’apprivoisement.

 

 "Qu’est-ce que ça signifie apprivoiser ?" demanda le Petit Prince

Quand on fait connaissance, ce sont souvent les points communs qui permettent la naissance d’un sentiment de complicité. Et c’est à travers le dialogue que des liens se tissent progressivement. Mais dialoguer, c’est tout un art et c’est souvent là que le bas blesse par déséquilibre d’un côté ou de l’autre : soit on parle de soi sans écouter l’autre, soit on écoute l’autre sans trop se dévoiler soi-même. Or c’est le partage des deux qui fait le terreau d’une amitié naissante. L’écoute de l’autre est essentielle si l’on veut devenir amis. Pour entamer le dialogue, on peut tout à fait s’autoriser à poser avec délicatesse des "questions ouvertes" (des questions auxquelles on ne répond pas par oui ou non) qui permettront à l’autre de parler de lui. S’intéresser à l’autre et être curieux de ce qu’il a à dire est nécessaire pour développer cette écoute. On peut, lors de cet échange, reformuler régulièrement à l’autre quelques bribes afin de lui signifier qu’on l’écoute, et l’idéal est de privilégier l’expression des sentiments et non du factuel. Par exemple, si l’on vous raconte un épisode où visiblement, votre interlocuteur n’était pas rassuré, vous pouvez lui dire : "Vous avez dû avoir peur…" Ce sont ces petites ponctuations qui paraissent insignifiantes qui permettent le plus à l’autre de se sentir rejoint dans ce qu’il a vécu. Vous pourrez ensuite rebondir sur ce qui a été dit en parlant également de vous, tout en veillant à garder un équilibre dans l’échange et sans aller trop loin dans les confidences au début mais en vous adaptant au tempo de l’autre. 

 

 "On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux" 

C’est ce partage à travers le dialogue qui va progressivement tisser des liens invisibles si vos personnalités s’accordent bien. En effet, pour chacun de nous, il y a des éléments plus importants que d’autres en amitié : se voir régulièrement, avoir de l’humour, ne rien se cacher, être toujours là en cas de coup dur… Certaines qualités semblent nécessaires si l’on souhaite que l’amitié puisse durer : la fidélité, le respect, la sincérité, l'acceptation de l'autre tel qu'il est, avec ses qualités mais aussi ses défauts… Cet ensemble forme une alchimie à chaque fois unique qui est le secret d’une amitié réussie qu’il ne restera plus qu’à faire vivre par des liens réguliers.

 

 

 

je n'ai pas d'amis, se faire des amis

Questions liées

RENCONTRONS-NOUS

Des associations à votre écoute

Références livres/DVD
  • CD La Personne humaine

    La personne humaine: 2 CD du cours enregistré Aline Lizotte éditions Parole et Silence prix 50€ Commander
  • LIVRE: Devine qui vient diner ce soir

    Devine qui vient diner ce soir ? Editions Presse de la renaissance19,50 euros > Commander > Commander
  • Guide de l’entrepreneur social innovant

    Guide de l’entrepreneur social innovant Descriptif CONCEPT DU VIVRE ENSEMBLE : INTERGENNERATIONNEL et mixite sociale dans des lieux uniques avec residents et touristes (Auteur Michel Barth )