Doit-on forcer nos enfants à nous accompagner à la messe ?

 La foi n’est pas figée, c’est un chemin perpétuel, la messe aide à garder cette foi active, vivante, en progrès. De même qu’on continue toujours à se former dans son métier, la foi n’est pas statique, c’est de la "formation continue" ! Il est bon de mettre sa foi au niveau de ses exigences intellectuelles. La messe est l’occasion de retrouver le pardon, l’écoute de la parole de Dieu, la communion fraternelle. Autrement dit, la messe sert à se poser, à se ressourcer, à se nourrir, à méditer, à redire tous ensemble notre foi, à découvrir mieux la parole de Dieu.

De plus aller à la messe tous les dimanches est un cycle régulier assez naturel.

Plus encore, à la messe, Dieu est présent dans l’Eucharistie et aller à la messe n’est pas d’abord une obligation, mais une rencontre d’amour, une présence à Dieu qui s’incarne et se donne en nourriture dans l’Eucharistie. C’est un temps privilégié pour s’arrêter, un moment de gratuité, une réponse libre à l’invitation que Dieu fait à chacun de nous. Aller à la messe, c’est un acte de foi que l’on pose chaque dimanche. Enfin, la participation à la messe est une entrée dans le mystère du salut, c’est un lieu privilégié pour redécouvrir qu’on est sauvé par Dieu.

 

 

Aller à la messe, régularité de la messe, imposer sa religion, comment transmettre sa foi

Questions liées

RENCONTRONS-NOUS

Des associations à votre écoute

Références livres/DVD
  • CD La Personne humaine

    La personne humaine: 2 CD du cours enregistré Aline Lizotte éditions Parole et Silence prix 50€ Commander
  • LIVRE: Devine qui vient diner ce soir

    Devine qui vient diner ce soir ? Editions Presse de la renaissance19,50 euros > Commander > Commander
  • Guide de l’entrepreneur social innovant

    Guide de l’entrepreneur social innovant Descriptif CONCEPT DU VIVRE ENSEMBLE : INTERGENNERATIONNEL et mixite sociale dans des lieux uniques avec residents et touristes (Auteur Michel Barth )