Comment être de bons grands-parents?

Etre grands-parents, c’est aimer ses petits-enfants en étant le double des parents pour les accompagner sur le chemin de leur maturité et contribuer à leur équilibre et à leur épanouissement. 

Comment ? En faisant preuve :

 D’admiration : les Grands-parents s’émerveillent et par là font exister leur petits-enfants ; ils leur donnent  une image positive d’eux-mêmes. Ils voient plus leurs qualités que leurs défauts.

De tendresse : non responsables de l’éducation, ils peuvent passer plus de temps dans une relation qui n’est pas conflictuelle. En général, ils n’ont pas à punir. Ils ont le beau rôle ! Ils donnent de la tendresse. La relation est décontractée car c’est chaque fois la joie de se retrouver et de s’intéresser à ce qu’ils vivent «  montre-moi tes jouets, montre-moi tes cahiers, tes beaux dessins… »

D’indulgence : ils passent souvent à leurs petits-enfants ce qu’ils ne toléraient pas à leurs propres enfants. Ils acceptent souvent l’enfant tel qu’il est, renonçant à l’enfant idéal que les parents ont tendance à désirer. Ils pardonnent plus facilement leurs frasques. «  Quand  j’ai une mauvaise note, je le dis plutôt à ma grand-mère qu’à mes parents. Elle ne me gronde pas, elle m’encourage  …tu feras mieux la prochaine fois. »

De disponibilité : ils engagent une relation privilégiée par une présence longue, de qualité, et sans stress surtout lorsqu’elle se passe en tête à tête. Ils sont disponibles pour les jeux, la découverte et la création. Toutefois, une certaine adaptation peut être nécessaire (par exemple pour les jeux électroniques).

D’écoute : Les enfants font des confidences aux grands-parents, surtout si les parents sont des censeurs. Cette écoute crée la complicité qui permet l’échange. Ils peuvent alors aborder des sujets qu’ils n’aborderont pas forcément avec leurs parents comme la sexualité, la mort, Dieu, le sens de la vie, le pourquoi des choses… Ils leur tiennent lieu de soupape pour leurs inquiétudes.

Par leur expérience : les grands-parents ont tant de choses à apprendre aux enfants avec plaisir, comme en jouant. Ils font preuve de sagesse, de patience et en inspirant le respect.  

Par la sérénité de leur l’âge : ils prennent du recul face aux évènements et les relativisent, voire les dédramatisent, par exemple face à un accident mineur de la vie ou à un échec scolaire. Les grands-parents sont un contrepoids à l’inquiétude. 

Par la stabilité : qui permet la suppléance notamment dans les familles débordées par la vie quotidienne. Dans les familles recomposées, ils peuvent témoigner aux petits-enfants, qu’avant leur séparation,  leurs parents se sont aimés et leur faire découvrir que leur venue au monde n’est pas le résultat d’une malchance et qu’ils ne sont pas à l’origine de leur désunion. Ils peuvent réintroduire leurs petits-enfants dans une lignée d’amour. 

Etre grands-parents, c’est une façon de de regarder le monde avec plus de recul, moins d’impatience, plus d’attention. C’est une manière d’aimer. Sans vouloir être parfaits, ils sont appelés à être :

  • affectueux et rigoureux

  • organisés et fantaisistes

  • tolérants et fermes

  • discrets et attentifs

  • psychologues et simples.
je suis grand-mère, être grand père

Questions liées

RENCONTRONS-NOUS

Des associations à votre écoute

Références livres/DVD
  • CD La Personne humaine

    La personne humaine: 2 CD du cours enregistré Aline Lizotte éditions Parole et Silence prix 50€ Commander
  • LIVRE: Devine qui vient diner ce soir

    Devine qui vient diner ce soir ? Editions Presse de la renaissance19,50 euros > Commander > Commander
  • Guide de l’entrepreneur social innovant

    Guide de l’entrepreneur social innovant Descriptif CONCEPT DU VIVRE ENSEMBLE : INTERGENNERATIONNEL et mixite sociale dans des lieux uniques avec residents et touristes (Auteur Michel Barth )